subrogation


subrogation

subrogation [ sybrɔgasjɔ̃ ] n. f.
• 1401; lat. subrogatio
Dr. Substitution d'une personne à une autre dans une relation juridique (subrogation personnelle); transmission à une chose des qualités juridiques de celle qu'elle remplace dans un patrimoine ou une universalité (subrogation réelle). Subrogation conventionnelle, consentie par le créancier ou par le débiteur. Subrogation légale. Acte de subrogation.

subrogation nom féminin (bas latin subrogatio, du latin classique subrogare) Institution en vertu de laquelle une personne (subrogation personnelle) ou une chose (subrogation réelle) est substituée à une autre dans un rapport juridique.

subrogation
n. f. DR Acte par lequel on subroge. Subrogation de personnes, de choses.

⇒SUBROGATION, subst. fém.
DR. Substitution, par convention ou de plein droit, d'une personne à une autre dans un rapport juridique; convention par laquelle on attribue à une chose les qualités juridiques de celle qu'elle remplace dans un patrimoine ou dans une universalité juridique. Subrogation personnelle, réelle; subrogation conventionnelle, légale. La subrogation dans les droits du créancier au profit d'une tierce personne qui le paye, est ou conventionnelle ou légale (Code civil, 1804, art. 1249, p. 225). Le contrat qui est habituellement passé entre eux [éditeur musical et compositeur] et qu'on appelle dans le langage courant une « cession en toute propriété » peut, juridiquement, s'analyser en une « subrogation conventionnelle » que le compositeur consent à l'éditeur (Civilis. écr., 1939, p. 14-14).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1401 dr. subrogacion (Exéc. test. de Marguerite le Normande, A. Tournai ds GDF. Compl.). Empr. au b. lat. subrogatio « substitution (de personnes) » (IVe s., v. BLAISE Lat. chrét.). Fréq. abs. littér.:11.

subrogation [sybʀɔgɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1401; lat. tardif subrogatio, de subrogare. → Subroger.
Dr. Substitution d'une personne à une autre dans une relation juridique (subrogation personnelle); transmission à une chose des qualités juridiques de celle qu'elle remplace dans un patrimoine ou une universalité (→ Hypothèque, cit. 2). || Subrogation dans un droit. || Paiement avec subrogation. || Subrogation conventionnelle (consentie par le créancier ou par le débiteur). || Subrogation légale.Subrogation judiciaire à l'hypothèque légale de la femme mariée. || Subrogation conventionnelle au profit d'un créancier du mari. || Subrogation-cession. || Subrogation-renonciation. || Acte de subrogation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Subrogation — is the legal technique under the common law by which one party, commonly an insurer (I X) of another party (X), steps into X s shoes, so as to have the benefit of X s rights and remedies against a third party such as a defendant (D). Subrogation… …   Wikipedia

  • subrogation — sub·ro·ga·tion /ˌsə brō gā shən/ n 1: an equitable doctrine holding that when a third party pays a creditor or obligee the third party succeeds to the creditor s rights against the debtor or obligor; also: a doctrine holding that when an… …   Law dictionary

  • subrogation — Subrogation. s. f. v. Acte par lequel on subroge. Requeste de subrogation. il a consenti à la subrogation. la subrogation asseure mon hypotheque …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Subrogation — ist ein Begriff aus dem Versicherungsrecht. Für einen Schaden ist gelegentlich mehr als eine Partei haftbar. Beispielsweise kann bei einem Arbeitsunfall eine Krankenversicherung, eine Berufsunfallversicherung, ein Hersteller eines Produktes nach… …   Deutsch Wikipedia

  • Subrogation — Sub ro*ga tion, n. [Cf. F. subrogation, LL. subrogatio.] The act of subrogating. Specifically: (Law) The substitution of one person in the place of another as a creditor, the new creditor succeeding to the rights of the former; the mode by which… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Subrogation — (Surrogation, lat.), die Einsetzung eines neuen Berechtigten in die Stelle des bisherigen, das Nachrücken eines andern an die Stelle des bisherigen. z. B. ein späterer Hypothekengläubiger findet den frühern Hypothekengläubiger ab und tritt… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Subrogation — Subrogation, Surrogation (lat.), die Einsetzung an eines andern Stelle …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Subrogation — Subrogation, Unterschiebung, Einsetzung in die Stelle eines andern; daher subrogiren, einsetzen etc …   Herders Conversations-Lexikon

  • subrogation — [sub΄rō gā′shən, sub΄rəgā′shən] n. 〚ME subrogacioun < ML subrogatio < L subrogatus〛 a subrogating; esp., the substitution of one creditor for another, along with a transference of the claims and rights of the old creditor * * * sub·ro·ga·tion… …   Universalium

  • subrogation — The legal right that a person or corporation has when he pays someone s debt to recover that money from the debtor. (Dictionary of Canadian Bankruptcy Terms) United Glossary of Bankruptcy Terms 2012 …   Glossary of Bankruptcy


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.